L’automne arrive : les petits dégâts d’eau trop souvent sous-estimés

18 octobre 2021

L’automne est définitivement la saison idéale pour détecter et prévenir les infiltrations et autres types de dégâts d’eau. Dans le cadre de l’entretien de votre maison à l’automne, il est très important d’inclure certaines actions pour détecter les petits dégâts d’eau qui sont beaucoup trop souvent sous-estimés. Car un petit dégât d’eau peut rapidement se transformer en sinistre et causer de graves désagréments s’ils ne sont pas pris rapidement en charge. Pour vous aider à prévenir le pire, l’article suivant vous donnera quelques conseils et choses à surveiller pour éviter la catastrophe et mettre toutes les chances de votre côté pour passer un automne et un hiver paisible.

La toiture

En effet, un dégât d’eau, même petit, peut entrainer de nombreux risques en matière de dommage fait par l’eau. En premier lieu, il faut vérifier la toiture. Les infiltrations par le toit sont fréquentes, ce qui fait du drainage de votre toiture un processus à surveiller de près. Si vous avez une maison dont le toit est plat, notez que l’eau doit être dirigée vers l’égout pluvial. Il faut aussi s’assurer que les avaloirs de toit sont libérés de tous les débris possibles comme les feuilles mortes par exemple. Dans le cas des toits en pente, c’est la gouttière qui doit faire le travail de drainage. Il faut donc vérifier avec attention qu’elle non plus n’est pas obstruée par des débris qui pourraient entraver l’écoulement de l’eau.

Les fondations

Au niveau de l’évacuation de l’eau de surface, notez qu’une pente de 10% doit être aménagée sur tout le périmètre des fondations de votre maison. Ceci permettra le ruissèlement vers l’extérieur des fondations, idéalement à au moins 6 pieds de distance. Il faut également garder en tête que l’évacuation des descentes de gouttière ne doit pas être reliée directement au drain français.

Les fissures

Les fissures sont un classique en matière d’infiltration d’eau. Elles sont souvent à l’origine de dégât d’eau et il ne faut pas les sous-estimer. La réparation des fissures est donc une chose nécessaire pour éviter les problèmes. Cependant, même en colmatant une fissure, le problème pourrait réapparaitre aux joints des fondations et du plancher ou prendre la forme d’un excès d’humidité. Il faut donc régler le problème à la source en s’assurant d’un bon drainage du terrain et tout autour des fondations. Surveillez les endroits où vous déceler de l’humidité en excès. L’idée générale est de favoriser une bonne étanchéité à l’eau avant de colmater les fissures. Dans tous les cas et peu importe la fissure, nous recommandons toujours de faire appel à des professionnels pour régler le problème. Grâce à leur expertise, ils seront en mesure d’identifier les actions à prendre pour que les réparations soient faites de manière adéquate et permanente.

Les accès extérieurs

Les caniveaux doivent toujours être bien dégagés et nettoyés, et ce, en tout temps. Ceci permettra une évacuation efficace de l’eau lors des fortes pluies ou à la fonte des neiges. La même chose s’applique aux margelles qui doivent toujours être propres et drainées, vérifier par la même occasion, le scellant des fenêtres.

Le sous-sol

Si l’eau de drainage va vers le réseau pluvial municipal grâce à un fossé ou une pompe, assurez-vous que tout est bien raccordé. Notez également qu’un nettoyage est requis au moins deux fois par année. L’automne est la saison idéale pour en faire un. Une deuxième pompe à un niveau plus élevé pourrait être pratique pour prendre le relais dans le cas ou la première serait défectueuse.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter un professionnel. Un bon plombier saura vous guider et vous assurera une maison bien au sec pour les saisons froides.

 

 

 

 

Nous offrons un système d’urgence 24h/7

Obtenez une soumission dès maintenant